TAKAYASU (Artérite de)

(Malade de la femme sans pouls)

04-02-2011, par Dr MOMBLANO Patricia

Problèmes majeurs:
- Absence de pouls d'où difficultés de mesure de tension artérielle
- Baisse des débits sanguins locaux, ischémie

Description:
- Artérite inflammatoire atteignant les artères de gros calibre: aorte et ses branches, artères pulmonaires, surtout la moitié supérieure du corps.
- Cause mal élucidée, infectieuse ou auto immune, en effet La coexistence avec d’autres maladies auto-immunes (maladie de Crohn, lupus…) serait en faveur de cette hypothèse.
- Prédomine chez la jeune femme; surtout asiatique, incidence de 1 à 2 cas par million et par an.
- La maladie débute souvent par un syndrome inflammatoire mal étiqueté: fièvre, asthénie, plus évocateur est l'association avec une uvéite ou un érythème noueux. Le diagnostic est souvent tardif en raison du manque de spécificité de la symptomatologie(1), il est souvent porté devant un élargissement du médiastin à la radiographie pulmonaire.
- On retrouve à l'IRM une association de sténoses ou thromboses artérielles, anévrismes, l'atteinte de la crosse aortique provoque une abolition des pouls des membres supérieurs et des accidents vasculaires cérébraux. Ischémie mésentérique, claudication intermittente, accidents vasculaires cérébraux peuvent survenir.
- Les valves cardiaques peuvent être touchées avec insuffisance aortique, myocardite.
- L'insuffisance cardiaque peut être la résultante de la myocardite, l'hypertension artérielle, la valvulopathie.
- L'insuffisance coronarienne est fréquente, de même que l'hypertension artérielle secondaire à une sténose de l'artère rénale, et possible insuffisance rénale. Chez l'enfant cette affection est la cause la plus fréquente d'hypertension artérielle d'origine rénovasculaire; l'atteinte peut être asymétrique d'où l'importance de contrôler la tension artérielle au niveau des deux bras.
- Le fond d'œil peut révéler des hémorragies rétiniennes, une atrophie du nerf optique.
- Traitements habituels : anticoagulants, antihypertenseurs, corticoïdes dont la place est fondamentale , immunosuppresseurs en cas d'échec de la corticothérapie.
- Ces patients sont candidats à la chirurgie de revascularisation

Implications Anesthésiques:
- Évaluer l'importance de la maladie et des risques ischémiques, en particulier dépister une ischémie coronarienne et une sténose carotidienne.
- Évaluer la fonction rénale, prudence lors d'utilisation de produits de contraste iodés chez ces patients bénéficiant régulièrement d'examens angiographiques et de chirurgies de recanalisation.
- Équilibrer la tension, en effet l'hypertension artérielle est la complication de la maladie qui interfère le plus avec l'anesthésie (1), évaluer son retentissement.
- L'anesthésie représente un vrai challenge comportant l'optimisation préopératoire, la monitorisation hémodynamique périopératoire et le maintien d'une débit sanguin de perfusion adéquat(2).
- L'anesthésie médullaire permet de contrôler la pression artérielle; seule ou associée à l'anesthésie générale, elle est contre indiquée en cas d'altération de la fonction ventriculaire.
- Interférences avec les traitements, surtout les anticoagulants, renforcer les corticoïdes en périopératoire.
- Prise de Tension artérielle parfois difficile: doppler + brassard
- Peser l'indication de canulation artérielle et l'éviter si possible sauf circonstances: hypertension incontrôlable, variations hémodynamiques, autre monitorisation de la pression impossible du fait de l'absence de pouls (1).
- Maintenir une normovolémie, éviter les hypotensions qui aggraveraient la diminution des débits sanguins locaux
- Être prudent lors d' hyperextension de la tête qui diminuerait le flux sanguin dans les carotides


RETOUR SOMMAIRE

* Takayasu Arteritis
Author: Christine Hom, MD, Assistant Professor, Department of Pediatrics, Division of Pediatric Rheumatology, New York Medical College

* (1)Anesthetic Management of Patients with Takayasu’s Arteritis: A Case Series and Review
Subramaniam Kathirvel, MD,Shivanand Chavan, MD, Virender K. Arya, MD, Iqbal Rehman, MD, Venkatesh Babu, MD, Navin Malhotra, MD, Ishwar Bhukal, MD and Pramila Chari, MD, MNAMS
Anesthesia & Analgesia July 2001 vol. 93 no. 1 60-65

* (2)Anaesthesia And Pulseless Disease: Case Report And Review Of The Literature
Mohamed Elarief M.D.Pramod G. Magadi M.D.
The Internet Journal of Anesthesiology. 2005 Volume 10 Number 1