LUPUS ERYTHEMATEUX DISSEMINE

25-03-2010, par Dr MOMBLANO Patricia

Problèmes majeurs:
- Polyarthrite
- Corticothérapie
- Atteinte rénale fréquente
- Atteinte polysystémique

Description:
- Affection auto-immune chronique, prédomine chez la femme.
- Connectivite secondaire à la présence d'auto anticorps dirigés contre les antigènes communs à un grand nombre de noyaux cellulaires.
- Tableau le plus classique: lésions cutanées du visage en " masque de loup", s'associent : fièvre, myalgies, asthénie, polyarthrite.
- Évolution : troubles neuro-psychiatriques (comitialité, troubles psychiatriques), atteinte pulmonaire (fibrose, épanchement), atteinte rénale (glomérulonéphrite), atteinte cardiovasculaire (péricardite, myocardite, endocardite, artériosclérose, syndrome de Raynaud), purpura thrombopénique, anémie, leucopénie..
- Les formes viscérales sont les plus graves et font le pronostic de la maladie
- Peut exister de nombreuses anomalies sérologiques : Coombs +, Wasserman+, AC anti facteurs de coagulation.
- Traitement: l'hydroxychloroquine (toxicité oculaire), corticoïdes et les immunosuppresseurs.
- L'anticorps monoclonal anti-CD20 est indiqué actuellement chez les patients plus sévèrement atteints qui n'ont pas répondu aux traitements habituels (Orphanet).

Implications Anesthésiques:
- Rechercher les organes touchés:exploration cardiaque, rénale, pulmonaire et respiratoire
- Évaluer la formule numération sanguine.
- Majorer les corticoïdes en périopératoire en fonction du type de chirurgie.
- Adapter le traitement anti comitial (si comitialité) et tenir compte des interférences avec le métabolisme des drogues anesthésiques.
- Ventilation postopératoire en fonction de l'atteinte de la fonction respiratoire
- Haut risque thrombo-embolique post opératoire.

RETOUR SOMMAIRE

* Atlas de dermatologie pratique p.58 à 60-
Par Gerd Klaus Steigleder - Elsevier Masson