EBSTEIN (Anomalie d')

24-07-2009, par Dr MOMBLANO Patricia

Problèmes majeurs:
- Cyanose, dyspnée
- Insuffisance cardiaque
- Shunt droit- gauche
- Augmentation du retour veineux

Description:
- Déplacement d'une partie de la tricuspide dans le Ventricule droit responsable d'une hypertrophie de l'oreillette droite dont une partie est ventriculaire.
- Peut exister un défaut de septum auriculaire.
- Troubles du rythme fréquents (Wolff-Parkinson-White); Hypertension Pulmonaire , hypoxémie par shunt Droit-Gauche
- Symptomatologie variable

Implications Anesthésiques:
- Éviter tout bulle d'air dans les lignes de perfusion en raison du shunt droit-gauche
- Antibioprophylaxie pour prévenir l'endocardite en fonction de la chirurgie
- Maintenir les résistances systémiques pour ne pas aggraver le shunt, volémie adéquate
- En cas d'hypotension artérielle: utiliser des alphastimulants
- Grossesse: si Péridurale réalisée mettre des bas de contention veineuse et remplir.
- Prudence à utilisation de cathéter central qui favorisent l'apparition de troubles du rythme.


RETOUR SOMMAIRE

Voir en ligne : ORPHANET
*Illustration sur site University of Maryland Medical Center

* Anesthesia for cesarean section in a patient with Ebstein's anomaly
Takahashi K , Shiga T , Takahashi Y . K Takahashi , T Shiga , Y Takahashi .
Department of Anesthesia, Kameda General Hospital, Kamogawa. Département d'anesthésie, Hôpital général Kameda, Kamogawa.
Masui. juillet 1992; 41 (7) :1163-7.

* Anesthetic Management Using Echocardiography for Surgery of Lower Extremity in a Patient with Ebstein’s Malformation
Anesthesia & Analgesia 2005;101:606 –15
Takafumi Horishita, MD, PhD Kouichiro Minami, MD, PhD Kazunori Koga, MD, PhD Junichi Ogata, MD, PhD Takeyoshi Sata, MD, PhD
University of Occupational and Environmental Health Yahatanishiku, Kitakyushu, Japan

* Sinha PK, Kumar B, Varma PK. Anesthetic management for surgical repair of Ebstein's anomaly along with coexistent Wolff-Parkinson-White syndrome in a patient with severe mitral stenosis. Ann Card Anaesth 2010;13:154-8